Les juifs d’Algérie demandent réparation aux autorités

120 000 juifs ayant quitté l’Algérie en 1962 après l’indépendance réclament 144 millions de dollars de dommages et intérêts au gouvernement pour le préjudice subi, rapporte Le Quotidien d’Oran. Les plaignants ont expliqué dans El-Quds, un quotidien arabophone de Londres, qu’ils opéreraient, le cas échéant, des pressions internationales pour avoir gain de cause et être réhabilités.