Les infirmières et le médecin bulgares ont été extradés et graciés

Les infirmières et le médecin bulgares, condamnés à la prison à vie en Libye pour avoir inoculé le virus du sida à des enfants, ont été extradés vers la Bulgarie très tôt ce mardi matin, rapporte Le Nouvel Observateur. Les six soignants, qui ont souffert le martyre pendant huit ans et demi, ont immédiatement bénéficiés d’une grâce présidentielle.