Les infirmières et le médecin bulgares bientôt fixés sur leur sort

Les infirmières et le médecin bulgares condamnés à mort pourraient connaître, mercredi, le verdict du procès en appel dans lequel ils nient avoir sciemment inoculé le virus du sida à 438 enfants libyens, rapporte Angola Press. Le procureur avait requis, le 20 juin, la peine capitale contre les six accusés.