Les Forces nouvelles non impliquées

Le ministre ivoirien de la Défense, René Amani, a déclaré ne pas croire à l’implication des Forces nouvelles dans les fusillades qui ont eu lieu dans la nuit du 11 au 12 décembre à Abidjan, rapporte Le Patriote. Il a en outre expliqué considérer l’éventualité de l’implication d’éléments des forces loyalistes ou de « jeunes patriotes » comme une piste.