Les Etats Unis veulent un procès rapide en Ouganda

BBC news rapporte que Washington se dit « profondément concerné » par l’arrestation de Dr Kizza Besigye, leader de l’opposition ougandaise, et regrette les deux jours d’émeutes qui ont suivis. « Nous prions le gouvernement d’Ouganda de sérieusement examiner la base des charges et lui demandons d’honorer les engagements pris sous la Convention pour les droits civiques et politiques », ont déclaré les Etats-Unis via leur représentation diplomatique de Kampala.