Les diamants libériens n’ont plus la couleur sang

Le moratoire imposé à la commercialisation des diamants du Liberia par les Nations Unies en 2001 a été levé, faisant à nouveau du Libéria un pays en règle avec les dispositions du Processus de Kimberley, annonce . « Cela va soulager le problème du chômage dans le pays », a commenté la présidente libérienne Ellen Johnson-Sirleaf, citée par [Le Figaro.fr-> »>Afriquenligne.fr.