Les clients de Khalifa dédommagés ?

L’Etat algérien serait finalement prêt à assumer le remboursement total des créanciers de la banque Khalifa, alors que celui-ci était auparavant plafonné à 600 000 dinars par client. C’est la conclusion que tire Le Quotidien d’Oran de l’appel lancé par le liquidateur aux clients de la banque pour déclarer leur créances.