Les Antonov ukrainiens déclarés avions non grata au Gabon

Suite au crash lundi matin à Libreville d’un avion Antonov-26 de la société DHL, les autorités gabonaises ont interdit le «vol et le survol» de son espace aérien «jusqu’à nouvel ordre de tous les avions de type Antonov 12, 24, 26», lit-on sur Gaboneco. Dans la sous-région, les avions Antonov, de fabrication ukrainienne, ont très mauvaise image. En mars, le crash d’un avion de ce type à Pointe noire au Congo voisin avait causé la mort de 23 personnes. Les populations avaient alors exhorté leur gouvernement d’interdire sur leur territoire ces aéronefs à la fois affectés au transport des marchandises et des personnes, qu’ils ont baptisé «corbillards volants».