Législatives en Egypte : les Frères musulmans décimés dès le premier tour

Le chargé de presse des Frères musulmans, Abdel Galil el-Sharnoubi, a expliqué ce lundi qu’aucun des 130 candidats de son parti n’avait pour l’instant de siège assuré, rapporte la BBC. El-Sharnoubi a prédit que les Frères musulmans seront «exclus» du parlement au profit du Parti national démocratique (PND) du président Hosni Moubarak.
Le premier tour des élections législatives en Egypte a été marqué, dimanche, par des accusations d’irrégularités et des violences.