Le Zimbabwe a besoin d’armes, pas de nourriture

Le ministère de la Défense zimbabwéen a admis avoir acheté de l’équipement militaire auprès de la Chine pour une valeur de 200 millions de dollars, alors que le pays connaît la plus grave crise économique de son histoire, rapporte la Mail & Guardian. Le fait que le gouvernement ait pris cette décision sans même en avertir le Parlement, fait dire à l’opposition que c’est une mesure d’intimidation contre elle, à 9 mois des élections parlementaires.