Le Soudan retarde de deux semaines l’expulsion de l’ambassadeur kényan

Le Soudan a décidé vendredi de retarder de deux semaines l’expulsion de l’ambassadeur du Kenya. D’après Xinhua, la décision intervient un jour après que le président soudanais, Omar el-Béchir, ait rencontré un émissaire du président kényan. « Le président a donné l’ordre de retarder de deux semaines la mise en application de la décision de l’expulsion de l’ambassadeur kényan à Khartoum et le rappel de l’ambassadeur soudanais à Nairobi », a déclaré le porte-parole du ministère soudanais des Affaires étrangères, Al-Ahmed Obaid Mirawih. En cause, la décision d’un tribunal kényan ayant ordonner lundi d’arrêter M. el-Béchir suite à son passage au Kenya en août 2010, en dépit du mandat d’arrêt lancé par la Cour international de Justice. Le Kenya a ratifié le Statut de Rome, ce qui l’oblige théoriquement a exécuter les mandats de la Cour.