Le Soudan lance des mandats d’arrêts internationaux contre six membres de l’Arche de Zoé

Graciés lundi par le président tchadien Idriss Deby, à peine sortis des prisons françaises, six humanitaires de l’Arche de Zoé font l’objet de mandats d’arrêt internationaux de la part du Soudan, annonce France Soir. Ils seront poursuivis pour « trafic d’enfants ». Parmi les 103 enfants qui devaient être amenés en France par l’association, 18 sont soudanais.