Le président érythréen en visite en Ouganda

Le président érythréen Issaias Afeworki a entamé, mardi, une visite de trois jours en Ouganda alors que l’Erythrée est accusé de vouloir déstabiliser la région est, rapporte TV5 monde. En effet, l’organisation des Nations Unies soupçonne l’Érythrée de soutenir les insurgés islamistes shebab et d’avoir participé à un projet d’attentat à la bombe à Addis Abeba lors d’un sommet de l’Union africaine en janvier 2011. Le Conseil de sécurité de l’ONU étudie un éventuel renforcement des sanctions à l’encontre du pays. Mais Asmara semble vouloir rompre avec l’isolement diplomatique. Début août, l’Érythrée a officiellement demandé sa réintégration au sein de l’Autorité intergouvernementale pour le développement (Igad), qu’elle avait quitté il y a quatre ans. Cette visite de Issaias Afeworki à Kampala, très rare, s’inscrit dans le cadre des efforts diplomatiques du pays.