Le nouveau président malien menace les rebelles

Le nouveau président de la transition malienne, Dioncounda Traoré, a menacé jeudi les rebelles touareg et les groupes islamistes armés qui ont pris le nord du pays d’une « guerre totale et implacable » s’ils refusent de « rentrer dans les rangs ». «J ‘ai conscience d’être président d’un pays en guerre », a lancé M. Traoré dans un discours d’investiture prononcé après sa prestation de serment à Bamako, rapporte l’AFP.