Le Maroc redoute les émeutes qui secouent la Tunisie

Les autorités marocaines ont interdit lundi à Rabat, une réunion de soutien aux manifestants tunisiens, lit-on dans L’Express.

Le régime marocain aurait motivé sa décision par la crainte d’envenimer ses relations avec la Tunisie, en laissant se tenir sur son territoire « une manifestation hostile au régime de Zine El Abidine Ben Ali ». Le collectif d’associations organisateur de la manifestation a décidé de tenter un nouveau rassemblement ce jeudi.