Le Maroc dénonce son « exclusion » par l’Algérie de la réunion des pays du Sahel sur le terrorisme

L’Algérie n’a pas jugé bon d’inviter son pays voisin, le Maroc, à la réunion sur la sécurité dans la région sahélo-saharienne à laquelle elle a convié, mardi, sept pays africains. Une « attitude d’exclusion », a dénoncé le ministère marocain des Affaires étrangères dans un communiqué répercuté, mardi, par aufaitmaroc.com. Le Maroc « avait exprimé, officiellement, sa disponibilité à prendre part à cette réunion et à contribuer activement à son succès et avait saisi, dans ce sens, le pays hôte, l’Algérie », précise encore le texte.