Le marchand d’armes Viktor Bout finalement extradé?

Le dernier obstacle légal qui bloquait l’extradition vers les Etats-Unis du trafiquant d’armes russe Viktor Bout a été levé. La justice Thaïlandaise a retiré lundi les charges de fraude et de blanchiment d’argent qui pesaient sur lui, rapporte la BBC. Ces charges avaient été ajoutées par les Etats-Unis afin de s’assurer que Viktor Bout demeure en prison jusqu’à son extradition. Surnommé « le marchand de mort », il avait été arrêté dans un hôtel de Bangkok en 2008. Il est accusé d’avoir vendu des armes en Afrique et en Afghanistan pendant plus de 15 ans.