Le Kenya ne prendra plus en charge les jugements de pirates somaliens

Moses Wetangula, le ministre des Affaires étrangères du Kenya, a annoncé hier que le Kenya ne jugera plus les affaires concernant les pirates somaliens dans ses tribunaux, rapporte l’agenda du bien commun. La raison invoquée est l’engorgement du système judiciaire kenyan.