Le Kenya au centre des préoccupations de l’UA

Les ministres des Affaires étrangères ont placé la crise politique et les graves violences au Kenya au cœur des préoccupations du sommet de l’Union africaine (UA), qui s’ouvre jeudi à Addis Abeba, la capitale éthiopienne, rapporte Afrique en ligne. Mose Wetangula, le ministre kényan des Affaires étrangères « a tenté de faire comme si de rien n’était, heureusement des pays se sont insurgés (…) et ont demandé que le cas du Kenya soit examiné en même temps que la situation des crises et des conflits en Afrique », a indiqué un participant sous couvert de l’anonymat. Depuis décembre dernier, le Kenya est en proie à des affrontements entre les partisans de Mwai Kibaki, le président sortant et les proches de Raila Odinga, le chef de l’opposition.