Le génome du parasite de la bilharziose n’a plus de secrets pour les scientifiques

Des équipes chinoise et américaine ont décrypté le génome des parasites responsables de la bilharziose : le Schistosoma mansoni, le plus répandu, et le Schistosoma japonicum que l’on retrouve en Asie. Cette découverte ouvre la voie à la mise au point de remèdes contre cette maladie qui touche 200 millions de personnes dans le monde. En Afrique sub-saharienne, elle est à l’origine de la mort de 280 000 personnes par an, rapporte Romandie.com.