Le Gabon n’exportera plus de grumes

Les forestiers gabonais ne sont plus autorisés à exporter les grumes non transformées. telle est la conséquence d’une mesure gouvernementale entrée en vigueur le 15 mai, lit-on sur RFI.fr. Cette décision, qui avait déjà été annoncée l’année dernière par le président Ali Bongo, vise à promouvoir un plus grand développement de l’industrie locale du bois. Le Gabon, qui transforme 1 million et demi de mètres cube de bois par an, pourrait voir sa production être multipliée par 1,5.