Le fisc algérien réclame 600 millions de dollars à Orascom

Les Impôts algériens ont rappelé mardi à Orascom Télécom Algérie (OTA), filiale du groupe égyptien Orascom, qu’ils avaient 600 millions de dollars (400 millions d’euros) d’arriérés à régler. Orascom doit verser dans un délai d’un mois au moins 20% de ce montant (80 millions d’euros) pour pouvoir effectuer un recours. La Tribune note que cette notification a eu lieu dans un contexte de tension entre l’Egypte et Algérie due à qualification pour le Mondial 2010. L’Algérie a gagné son billet pour l’Afrique du Sud.