Le CNT prêt à juger les responsables de la mort de Kadhafi

Le Conseil national de transition (CNT) s’est dit ce jeudi prêt à juger les responsables de la mort de Mouammar Kadhafi tué à Syrte dans des circonstances encore floues, rapporte Le Figaro. « Le responsable, quel qu’il soit, sera jugé et bénéficiera d’un procès équitable », a déclaré le vice-président du CNT, Abdel Hafiz Ghoga. Moustapha Abdeljalil, le président du nouveau pouvoir libyen, a annoncé lundi la création d’une commission d’enquête sur les circonstances controversées de la mort du colonel Kadhafi afin de « répondre aux requêtes internationales ».