Le CICR inquiet pour les civils en Somalie suite à un raid de l’armée kenyane

Le Comité International de la Croix Rouge (CICR) s’est dit mardi inquiet pour les civils en Somalie après la mort d’au moins cinq personnes dimanche dernier dans le camp de Jilib (sud), suite à une frappe aérienne de l’armée kenyane, rapporte BBCafrique. Il a appelé toutes les parties à respecter les vies civiles. Les forces kenyanes envoyées sur le sol somalien pour combattre les insurgés islamistes shebab ont confirmé avoir mené le raid aérien dans la localité de Jilib, tout en affirmant que l’attaque a tué 10 combattants rebelles mais aucun civil. Elle ont toutefois conseillé aux civils d’une dizaine de villes du sud du pays, dont Jilib, de se tenir à l’écart des shebab. Le premier ministre kenyan Raila Odinga a promis d’ouvrir une enquête. « Si les morts sont la conséquence de l’opération militaire, cela fera l’objet d’une enquête approfondie. Il n’est pas dans notre intention de tuer des civils innocents » a-t-il déclaré.