Le Burundi souhaite rejoindre le Commonwealth

Après la demande du Rwanda, devenu le 54e membre du Commonwealth en 2009, le Burundi vient de déposer sa demande pour rejoindre l’association des anciennes colonies britanniques. Cette décision intervient après que le président gabonnais Ali Bongo a annoncé vouloir faire de l’anglais la seconde langue officielle du pays.

Lire aussi :

 Les albinos toujours massacrés au Burundi