La RDC rappelle son ambassadeur à Brazzaville

La République démocratique du Congo « a décidé de rappeler avec effet immédiat son ambassadeur accrédité à Brazzaville » indique ce vendredi un communiqué du ministère des Affaires étrangères à Kinshasa. Une décision liée à l’attaque du 27 février contre la résidence du chef de l’Etat à Kinshasa, a appris l’AFP .
« Cela est lié aux évènements du 27 février. Il y a un lien entre les assaillants et (le général Faustin) Munene et Ondjani » Mangbana, deux congolais de RDC détenus au Congo-Brazzaville qui refuse de les extrader, a précisé à l’AFP une source au ministère des Affaires étrangères, sous couvert d’anonymat.