La place Tahrir évacuée par la police

La police anti-émeute a évacué la place Tahrir au Caire ou des milliers de jeunes s’étaient rassemblés depuis hier, vendredi, pour dénoncer l’absence de réforme et les risques de dictature militaire en Égypte. Les manifestants demandaient en outre l’abrogation de la législation sur l’état d’urgence. L’armée occupe le pouvoir depuis la chute de Moubarak, des les élections parlementaires sont prévues le 28 novembre 2011.