La Mauritanie étudie une loi criminalisant l’esclavage

Le parlement mauritanien étudie depuis lundi un projet de loi portant sur la criminalisation de l’esclavage, rapporte Angola Press. Le texte prévoit une peine pouvant aller jusqu’à dix ans de prison et une interdiction de « proférer en public des propos injurieux envers une personne prétendue esclave ».