La malnutrition aggravée par la crise

La crise qui secoue le pays est l’un des principaux facteurs aggravant les problèmes de malnutrition, rapporte Fraternité Matin. Le Programme alimentaire mondial (Pam) porte actuellement assistance à plus de 300 000 personnes souffrant des conséquences du conflit.