La loi mauritanienne criminalise l’esclavage

L’Assemblée nationale mauritanienne a adopté à l’unanimité, ce mercredi, une loi criminalisant l’esclavage. Les peines encourues vont de cinq à dix ans de prison, indique Jeune Afrique. Le texte s’appuie notamment sur une pénalisation de la pratique par l’Islam.