La Libye négocie la libération des infirmières bulgares

L’homme des bons offices libyens, Seif el Islam Kadhafi, fils de son père Guide de la révolution, indique au Figaro attendre « une proposition encourageante de la part de l’Union européenne » pour envisager l’extradition des infirmières bulgares, condamnées à mort pour avoir inoculé le virus du sida à des enfants hospitalisés. Il attend des émissaires européens actuellement à Tripoli « un plan médical national » et africain de lutte contre le sida et un « accord spécial de partenariat entre la Libye et l’Union européenne ».