La France appelle l’opposition à reconnaître la victoire de François Bozizé

La France a demandé lundi à l’opposition centraficaine de reconnaître la victoire le 23 janvier 2011 du président François Bozizé, rapporte Afrique en ligne. «La France prend note des résultats proclamés par la Cour constitutionnelle le 12 février. Elle souhaite que les difficultés identifiées lors du scrutin du 23 janvier, notamment par la Cour constitutionnelle, fassent l’objet d’un large dialogue», a déclaré Bernard Valero, le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, le 14 février. En dépit de la présence de carences lors du scrutin présidentiel, la France invite le CFC à « porter son message lors du second tour des législatives », a-t-il ajouté.
L’opposition centraficaine, le collectif des forces du changement (CFC), avait décidé de boycotter le second tour des élections législatives prévues le 20 mars après un refus du recours en annulation de la présidentielle.