La fin du calvaire

Le porte-parole de la Présidence malienne annoncé lundi soir, à Bamako, la libération des quatorze otages européens détenus depuis mi-février par des ravisseurs dans le Sahara algérien puis transportés dans le désert malien. On ne sait toujours pas si une rançon a été payée.