La fièvre hémorragique fait plus de 100 morts au Congo

Plus de cent personnes ont apparemment été tuées par une épidémie de fièvre hémorragique dans une région reculée du Congo, a-t-on appris, hier, auprès des autorités sanitaires. Selon L’Acadie Nouvelle, les victimes ont commencé à mourir il y a deux semaines près de Mweka, un village situé dans le Kasaï-Occidental, a expliqué Jean-Constatin Kanow, inspecteur médical en chef de la région.