La famille Mbow blanchie par Pierre Péan

Pierre Péan, auteur du livre La République des mallettes qui raconte les transferts d’argent entre la France et l’Afrique a fait parvenir une lettre à Amadou Makhtar Mbow, à sa demande, pour répondre aux élucubrations d’une partie de la presse sénégalaise qui extrapolait sur le contenu de son livre raconte SudOnline. Pierre Péan rappelle donc que si le fils de l’ancien directeur général de l’Unesco est bien présenté dans son livre, il ne commet aucun acte délictueux : « Concernant votre fils, je raconte qu’il a joué un rôle important dans la vie d’Alexandre Djouhri et que les deux ont été proches pendant quelques années. Je raconte également que Djouhri est, par l’intermédiaire de votre fils, entré en relation avec vous et votre cabinet à l’Unesco et qu’il a, par ce canal, noué des relations avec des responsables africains. A aucun moment, dans mon livre, je dis ou suggère que par votre appui ou/et celui de votre fils des actes contraires à la loi ou même à la seule morale aient pu être commis ».