La conférence mondiale sur le racisme placée sous de mauvais auspices

Les Etats-Unis, l’Allemagne, le Canada, les Pays-Bas, l’Italie, Israël et la Pologne ont fait savoir qu’ils ne participeraient pas à la conférence sur le racisme dite de « Durban II » qui démarre lundi à Genève, indique Ennahar online. Ces pays craignent les dérapages antisémites liés à la présence du président iranien, Ahmoud Ahmadinejad. Le secrétaire des Nations Unies, Ban Ki-moon s’est dit « profondément déçu », lundi, par ce boycott.