La commission anti-corruption du Nigeria est corrompue, selon HRW

La commission contre le crime économique et financier (EFCC), créée en 2002 pour lutter contre la corruption au sein de l’administration nigériane est elle -même corrompue, c’est ce que révèle un rapport de Human Rights Watch (HRW) rendu public jeudi, rapporte RFI. Selon l’organisation de défense des droits de l’homme, la commission rencontre en outre des problèmes de compétences, ainsi que des difficultés liées aux dysfonctionnements du système judiciaire et exécutif. HRW estime également que tant que l’indépendance de la commission anti-corruption ne sera pas assurée, il y aura toujours des risques pour qu’elle soit utilisée comme « instrument de persécution politique et que l’entourage du président ne soit jamais inquiété « .