La Centrafrique serait un « État fantôme »

La République centrafricaine est un « État fantôme », selon le rapport de l’ONG International Crisis group. Depuis la chute de l’Empereur Bokassa en 1979, l’Etat centrafricain aurait perdu « toute capacité institutionnelle significative».