L’UA toujours hésitante au Darfour

L’Union africaine (UA) discute toujours de la possibilité de transformer sa force militaire d’observation de 300 hommes, déjà présente au Soudan, en une force d’intervention d’environ 2 000 hommes, annonce Xinhua.net. Le gouvernement de Khartoum a déjà prévenu, samedi, qu’il se réservait le droit de refuser un tel plan, alors que Paris s’est déjà déclaré contre une solution militaire au Darfour.