L’opération en Libye ne pourra durer que « quelques semaines » selon Alain Juppé

Le ministre français des Affaires étrangères a estimé jeudi que les bombardements effectués par les forces de la coalition pour instaurer une zone d’exclusion aérienne en Libye pourraient durer « plusieurs jours ou plusieurs semaines, mais pas des mois », rapporte Le Nouvelobs. « Ça peut être long mais nous ne voulons pas nous enliser », a-t-il insisté avant de préciser que « l’opération se poursuivra le temps nécessaire ».