L’ONU sanctionne l’Erythrée

Le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté une nouvelle résolution renforçant les sanctions déjà prises contre l’Erythrée accusée par ses voisins de soutenir des activités terroristes dans la Corne de l’Afrique, rapporte Le Monde. Le pays a été soumis à un gel des avoirs et le Conseil de sécurité pourra désormais augmenter le nombre de personnes pouvant être concernés par une interdiction de voyager dans le monde. Le texte a été adopté par treize des quinze pays membres du Conseil de sécurité (deux abstentions) qui demandent « à l’Erythrée de cesser tous ses efforts directs et indirects pour déstabiliser les Etats, y compris par une aide financière, militaire, dans le domaine du renseignement ». L’Erythrée a notamment été condamnée pour « un complot présumé qu’elle aurait orchestrée « en vue d’un attentat à la bombe lors du sommet de l’Union africaine à Addis Abeba en janvier dernier ». Le Gabon et le Nigeria sont les principaux auteurs de la résolution.