L’Onu recherche l’argent pour juger Charles Taylor

Le secrétaire général des Nations Unies a appelé les Etats membres de l’organisation à débloquer « les fonds nécessaires » afin que le tribunal spécial sur la Sierra Leone juge l’ancien président libérien Charles Taylor, rapporte Angola Press. « A l’heure actuelle, il ne dispose pas de fonds suffisants susceptibles de lui permettre de poursuivre ses opérations au-delà du mois d’octobre 2007 », a précisé Ban Ki-moon.