L’ONU arrête sa mission humanitaire dans le centre de la Somalie

Suite au pillage hier des locaux de trois de ses organismes dans deux villes somaliennes par les islamistes radicaux insurgés, l’ONU a cessé ses activités humanitaires dans la région de Baïdoa, à 250 km de la capitale, malgré une situation critique. Tout le matériel de communication y a été volé et les agents de sécurité ont dû quitter les locaux. L’ONU reste à Wajid où des attaques ont également eu lieu mais où la sécurité minimum est encore assurée, indique France 24.