L’OMS salue les résultats préliminaires de l’utilisation de la dexaméthasone dans le traitement du Covid-19

Tedros Adhanom Ghebreyesus, patron de l'OMS

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) salue les premiers résultats d’essais cliniques du Royaume-Uni (Royaume-Uni) qui montrent que la dexaméthasone, un corticostéroïde, peut sauver la vie de patients gravement touchés par le Covid-19. Pour les patients sous respirateurs, le traitement s’est révélé réduire la mortalité d’environ un tiers, et pour les patients nécessitant uniquement de l’oxygène, la mortalité a été réduite d’environ un cinquième, selon les résultats préliminaires partagés avec l’OMS.

Le bénéfice n’a été observé que chez les patients gravement atteints de Cocid-19 et n’a pas été observé chez les patients atteints d’une forme plus bénigne.

« Il s’agit du premier traitement à réduire la mortalité chez les patients atteints de Covid-19 nécessitant de l’oxygène ou un ventilateur », a déclaré le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS. « C’est une excellente nouvelle et je félicite le gouvernement du Royaume-Uni, l’Université d’Oxford et les nombreux hôpitaux et patients du Royaume-Uni qui ont contribué à cette percée scientifique vitale ».

La dexaméthasone est un stéroïde utilisé depuis les années 1960 pour réduire l’inflammation dans diverses conditions, notamment les troubles inflammatoires et certains cancers. Il est inscrit sur la liste modèle OMS des médicaments essentiels depuis 1977 dans de multiples formulations et est actuellement hors brevet et disponible à un prix abordable dans la plupart des pays.

Les chercheurs ont partagé leurs premières idées sur les résultats de l’essai avec l’OMS, et nous attendons avec impatience l’analyse complète des données dans les prochains jours. L’OMS coordonnera une méta-analyse pour accroître notre compréhension globale de cette intervention. Les directives cliniques de l’OMS seront mises à jour pour refléter comment et quand le médicament doit être utilisé pour traiter le Covid-19.

La nouvelle d’aujourd’hui fait suite à la réunion de l’OMS sur la recherche et le développement, qui s’est tenue à Genève à la mi-février pour accélérer les technologies de la santé pour le Covid-19, où de nouvelles recherches sur l’utilisation des stéroïdes ont été mises en évidence comme une priorité. Les résultats renforcent l’importance de grands essais contrôlés randomisés qui produisent des preuves exploitables. L’OMS continuera de travailler avec tous ses partenaires pour développer davantage de thérapies et de vaccins vitaux pour lutter contre le Covid-19, notamment dans le cadre de l’accélérateur d’outils d’accès au Covid-19.