Dieudonné porte plainte pour diffamation contre le président de la Licra

L’humoriste Dieudonné a porté plainte pour diffamation contre Alain Jakubowicz, président de l’association de Lutte contre le racisme et l’antisémitisme (Licra). Ce dernier aurait décrit la quenelle, souvent utilisé par Dieudonné, comme un geste « correspondant au salut nazi inversé ».

Dieudonné est de nouveau sous le feux des projecteurs. L’humoriste, originaire du Cameroun, a porté plainte le 13 décembre dernier pour diffamation contre Alain Jakubowicz, président de l’association de Lutte contre le racisme et l’antisémitisme (Licra), révèle Les Inrockuptibles. La raison de cette plainte? Alain Jakubowicz a décrit la « quenelle », popularisée par Dieudonné, comme un geste « correspondant au salut nazi inversé, signifiant la sodomisation des victimes de la Shoah ».

Selon les avocats de Dieudonné, leur client désire « connaître le raisonnement qui soutient ces propos et rétablir la vérité sur la signification de ce simple geste humoristique », dont Dieudonné collectionnerait « environ 9 000 photos envoyées par des fans ». Ce n’est pas la première fois que la quenelle est l’objet de polémiques. Gestuelle antisémite pour certains, symbole anti-système pour d’autres, sa signification est encore confuse pour beaucoup.

Le geste de la quenelle consiste à tendre un bras vers le bas en posant son autre main sur l’épaule. Il est devenu un code très utilisé dans certains milieux ou par des « anti-systèmes » de tout bord.