L’humoriste Dieudonné condamné pour antisémitisme

L’emploi de l’expression » Pornographie mémorielle » à propos de la Shoah et d’autres propos sur le « lobby sioniste » en février 2005, lors d’une conférence de presse à Alger, ont valu à l’humoriste français Dieudonné une amende de 7 000 euros. La 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris l’a en effet reconnu coupable, mardi 11 septembre, de « diffamation publique à caractère racial », rapporte Le Monde