L’Harmattan promet des révélations sur la Loterie du Sénégal

Un responsable des éditions L’Harmattan a promis lundi de nouvelles révélations lors de l’examen, en mars 2008, de la plainte en diffamation déposée par la Loterie nationale du Sénégal (Lonase) auprès du tribunal de Paris.

« Nous avons répondu à la première convocation le 8 novembre avec sérénité comme à l’accoutumée, car nous n’y sommes pas allés les mains vides », a déclaré à Paris le directeur de publication à L’Harmattan, Babacar Sall.

« Nous disposons, en plus des documents publiés, d’autres éléments que nous avons mis à la disposition de la justice par souci d’exhaustivité », a poursuivi M. Sall dans un entretien avec un correspondant de la PANA en France.

Assurant que l’éditeur parisien « ne lance jamais des publications sans disposer des pièces pertinentes », il s’est réjoui du soutien moral manifesté lors de l’audience tenue le 8 novembre devant la 17ème Chambre du tribunal correctionnel de Paris.

« Nous avons reçu de très nombreux témoignages de sympathie et d’encouragement de nos lecteurs. Nous sommes sensibles à ce soutien moral qui nous conforte dans notre stratégie éditoriale », a encore dit M. Sall.

Estimant avoir été injustement diffamée dans Loterie nationale du Sénégal: Chronique d’un pillage organisé – Lettre au président de la Commission nationale de lutte contre la corruption, la direction générale de la Lonase a fait déposer une plainte en diffamation contre son auteur, Abdou Latif Coulibaly et les éditions l’Harmattan.

Lire aussi

 L’auteur de « Loterie nationale sénégalaise. Chronique d’un pillage » attaqué en justice