L’Ethiopie se dote d’une nouvelle ligne ferroviaire

L’Ethiopie vient de se doter d’une nouvelle ligne ferroviaire chinoise. Longue 750 km, cette nouvelle voie, financée et construite par la Chine, va permettre de relier Addis-Abeba au port de Djibouti en seulement dix heures. Une révolution pour les échanges commerciaux. De deux à trois jours sur une route escarpée et embouteillée, le trajet de la capitale éthiopienne Addis-Abeba à Djibouti ne prendra bientôt plus que dix heures. La voie permettra de redonner à l’Ethiopie un accès à la mer Rouge, qu’elle avait perdu en 1991 à l’indépendance de l’Erythrée. Le gain de temps est considérable alors que 1 500 camions empruntent chaque jour cette route mal entretenue, sur laquelle transitent près de 90% des importations éthiopiennes.