L’économie du Niger victime de la guerre en Libye

Plus de 200 000 nigériens travaillant en Libye ont dû rentrer chez eux, abandonnant les revenus de leur labeur et les transfert de fonds réguliers qu’ils faisaient vers leur pays. C’est l’une des conséquences économiques néfaste de la guerre menée contre kadhafi pour le Niger, l’un des pays les plus pauvres du monde, dont l’économie est très liée à celle de son riche voisin a expliqué le président nigérien, Mahamadou Issoufou,, lors du 17e sommet de l’Union africaine à Malabo, Guinée-Equatoriale.