L’Algérie retire un contrat de 870 millions de dollars à un groupe chinois

L’Algérie mène la vie dure aux groupes chinois soupçonnés de corruption dans l’obtention des marchés publics. L’Agence nationale des investissements ferroviaires (Anesrif) a retiré au groupement sino-algérien composé de CRG Ltd (Chine) et Infrarail (Algérie) le projet de construction d’une ligne ferroviaire de 153 km entre Tiaret et Saida d’un montant de plus de 870 millions de dollars, a-t-on appris jeudi d’une source sûre, rapporte Tout sur l’Algérie.